Article /

Bisphosphonates

BISPHOSPHONATES

publié par la commission de l’exercice professionnel

Depuis 2008, la Commission de l’exercice professionnel de l’Académie nationale de chirurgie dentaire travaille sur le thème des bisphosphonates et de leurs conséquences en odontologie. Ces travaux ont fait l’objet d’un rapport, qui a été approuvé par le Conseil d’administration.

Les bisphosphonates sont actuellement des médicaments de choix en prévention des fractures spontanées chez les femmes ménopausées et dans les traitements des pathologies tumorales.

Les prescriptions de ces bisphosphonates sont de plus en plus fréquentes. La composition des nouvelles générations de bisphosphonates les rend plus efficaces mais induit une concentration tissulaire plus importante.

Il reste que ces prescriptions sont plus confortables pour les patients.

Cependant, nous sommes convaincus que le rapport bénéfice/risque de telles prescriptions occulte certains effets secondaires au niveau dento-maxillaire.

Ce rapport s’appuie sur des cas cliniques bien documentés d’ostéonécrose des maxillaires. De plus, on observe une augmentation récente et importante d’ostéonécrose qui a conduit l’Académie nationale de chirurgie dentaire à proposer ce thème de travail.

Nous n’ignorons aucun des efforts faits dans ce domaine, en particulier par les instances de tutelle qui ont publié les recommandations de l’AFSSAPS : « Recommandations sur la prise en charge bucco-dentaire des patients traités par bisphosphonates » (19/12/2007).

Ce travail, à l’initiative de l’Académie avec des personnalités extérieures qualifiées s’adresse à tous les professionnels de l’odontologie.

Aussi pensons-nous qu’il faut fédérer nos énergies en associant médecins et chirurgiens-dentistes pour que nos patients puissent bénéficier de telles prescriptions en limitant au maximum les effets secondaires au niveau de la sphère orale.

Télécharger le PDF