Article /

Hommage à l’action de Georges Villain (1881-1938), Professeur à l’école dentaire de Paris pendant la Grande Guerre

publié le 12 décembre 2013 par Xavier RIAUD

Professeur de prothèse à l’Ecole dentaire de Paris au début de la Grande Guerre, Georges Villain prend en charge le centre de traitement ambulatoire pour les soldats français blessés au visage, centre institué par l’école en août 1914. Secrétaire à la Fédération dentaire nationale, il travaille d’arrache-pied à la reconnaissance dans l’armée, du statut et du grade de dentiste militaire, ce qu’il obtient en 1916 par un décret signé de la main même de Raymond Poincaré. La même année, il organise le premier Congrès dentaire interallié dans la capitale dont il assure lui-même la publication des actes, un an après. Pendant la guerre, il est chargé de missions par le Sous-secrétaire d’Etat au Service de Santé, en Angleterre en 1916, puis en Amérique en 1918, où il assure de nombreuses conférences mettant en valeur le travail des scientifiques français. Après la guerre, son travail ayant été reconnu aussi bien en France qu’à l’étranger, il devient en 1924, président de la Fédération dentaire nationale (FDN), puis en 1926, directeur de l’Ecole dentaire de Paris et enfin, en 1931, président de la Fédération dentaire internationale (FDI). Lorsqu’il décède en 1938, suite à un accident de voiture, il est pleuré unanimement par la communauté dentaire internationale.

Lire l’article : Hommage à Georges Villain